Questions-réponses de Sylvie Goulard

, par Nicolas Jean

Questions-réponses de Sylvie Goulard

Tête de liste MoDem dans la circonscription de l’Ouest, Sylvie Goulard répond aux questions du Taurillon.

Le Taurillon : Quelles doivent être les priorités du budget communautaire pour les 5 prochaines années ?

Sylvie Goulard : Il me semble que trois priorités devraient guider le budget communautaire : la sortie de la crise par un investissement dans l’avenir, le plan climat et la mobilité des jeunes.

Le Taurillon : Êtes-vous favorable la création d’un gouvernement économique européen qui remplacerait l’actuel Eurogroupe ?

Sylvie Goulard : Je n’ai jamais su ce que le mot « gouvernement économique » veut dire ; il est inutilement provocateur pour certains Etats, et flou quant aux contrôles démocratiques prévus en contrepoids. Je suis en revanche favorable à ce que les politiques économiques soient décidées en commun. Et ne répugnerais pas à une organisation européenne beaucoup plus communautaire, dans ce domaine et dans d’autres (énergie, politique étrangère par exemple).

Le Taurillon : Quelles sont d’après vous les priorités européennes en matière énergétique ?

Sylvie Goulard : Au-delà du plan climat que j’ai déjà évoqué comme devant être une priorité du budget européen, l’indépendance de l’approvisionnement, les économies d’énergie et le passage aux énergies renouvelables doivent être au cœur des politiques européennes en matière énergétique.

Le Taurillon : Pour vous le Président de la Commission européenne doit-il être issu de la majorité politique du Parlement européen ?

Sylvie Goulard : Oui. Mais ce n’est pas moi qui le dis, c’est le traité de Lisbonne signé par les gouvernements qui, pourtant, en ce moment, s’apprêtent à en violer l’esprit. Mais je conçois que la Commission ne doive pas devenir monochrome.

Le Taurillon : Êtes-vous favorable à l’instauration d’un 9 mai férié dans toute l’Europe, à la place du 8 mai, pour célébrer à la fois la fin de la guerre et les débuts de la construction européenne ?

Sylvie Goulard : Le Mouvement Européen l’a proposé en France et bien entendu, je soutiens cette idée. N’oublions pas cependant que « à la place du 8 mai » ne concerne pas tout le monde ; c’est donc une question délicate si elle revient à créer un jour férié dans les autres Etats membres

Le Taurillon : Le Traité de Lisbonne a été ratifié par la quasi totalité des pays de l’Union. Son application est conditionnée par le résultat du second referendum en Irlande. Cette impasse montre les limites du processus actuel de modification et de ratification des traités, où un Etat, quelque soit sa taille, peut faire échec à la volonté générale européenne. Quelles sont vos propositions pour résoudre ce problème ?

Sylvie Goulard : Je suis favorable à l’abandon de l’unanimité, avec des garde-fous raisonnables comme une majorité "superqualifiée". On pourrait par exemple s’inspirer des propositions émises par Mario Monti dans le cadre des Etats généraux de l’Europe le 21 juin 2008 à Lyon, et publiées sur le site du Mouvement Européen – France (et sur le Taurillon ndlr.).

Le Taurillon : Soutenez vous la mise en place d’une carte Bleu & Or sur le modèle de la carte Verte américaine, qui permettrait aux citoyens extérieurs à l’Union Européenne de s’installer et de travailler légalement dans l’espace communautaire sans besoin de visa ?

Sylvie Goulard : Tout dépendrait des conditions ; la couleur de la carte compte moins que les critères. Je ne crois pas que les Américains dispensent de visas. Et ils ne sont pas forcément le modèle.

Le Taurillon : Que pensez-vous de l’instauration d’un service civique européen pour promouvoir la citoyenneté européenne auprès des jeunes ?

Sylvie Goulard : Je suis favorable à tout ce qui amènera les jeunes Européens à se rencontrer.

Le Taurillon : Quelles sont selon les vous les priorités en matière de politique européenne de défense ?

Sylvie Goulard : En matière de défense européenne, il est essentiel de faire des économies en mettant déjà en commun les moyens disponibles. Il faut également faire connaître la stratégie commune dont le grand public n’a jamais entendu parler, stratégie qui passionne les diplomates mais ne représente rien pour l’homme de la rue.

Le Taurillon : Êtes-vous favorable à la mise en place de casques bleus européens permettant à l’UE de contribuer au maintien de la paix ?

Sylvie Goulard : Oui si on utilise des structures comme l’Eurocorps mais s’ils doivent venir des différents Etats, je vois mal la différence.

Illustration : Sylvie Goulard, photo John Foley, agence Opale

Source : Site personnel de Sylvie Goulard

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2009 à 19:49, par Ronan En réponse à : Casques bleus européens

    Comprends pas trop - moi non plus - et le contenu et la pertinence de cette ultime question.

    D’abord qu’est-ce que c’est que ça que des « casques bleus européens » ?! :

    Est-ce un contingent spécifiquement européen qui serait labelisé « UE » et qui serait alors en permanence proposé à la bonne gestion des Nations Unies... (auquel cas, c’est effectivement ambitieux...).

    Où est-ce que c’est le rassemblement ponctuel - symboliquement mais complètement artificiellement regroupé sous bannière européenne - des contingents nationaux (mais européens) que l’ONU doit régulièrement mendier à ses Etats-membres pour lancer la moindre minuscule opération...

    Auquel cas, voilà un "corps d’armée (s’il vous plaît, on ne rit pas...) pas davantage intégré que l’expédition internationale envoyée en Chine, en 1900 (théoriquement sous commandement allemand...), pour essayer d’aller y combattre les Boxers. Comme quoi, l’idée n’est pas neuve...

    Auquel cas, c’est là encore de la poudre aux yeux tout juste symbolique et prétendument européenne : une conception des choses très clairement « confédéralo-archéo-souverainiste » bien que n’osant pas franchement ouvertement dire son nom : bref, revoilà l’Europe patchwork mais impuissante des Etats souverains laborieusement associés, l’Europe à la mode Sarkozy, en somme...

    Pour mémoire, rappelons juste que la version initiale de la Charte des Nations Unies prévoyait la mise en place d’une force armée de police internationale permanente et indépendante des Etats membres, placée sous un commandement onusien supranational.

    Ce qui ne put voir le jour en raison - finalement - du désaccord des grandes puissances. Ce qui fait que l’actuelle ONU ne dispose guère aujourd’hui que de maigres contingents temporaires, laborieusement rassemblés, quand ses Etats membres le veulent bien... forces hétéroclites, souvent mal équipées (logistique souvent défaillante) (les pièces détrachées et les munitions, n’en parlons même pas...) et force « armées » d’une efficacité pratique toute relative.

  • Le 1er juin 2009 à 02:16, par Laurent Nicolas En réponse à : Casques bleus européens

    la formulation des casques-bleus européens renvoie à une résolution des Jeunes Européens rédigée par la Commission Politique et votée en conseil d’administration en 2008, dans laquelle les JE appellent à « une défense européenne, dotée d’un commandement opérationnel unique, intégré et permanent ».

  • Le 1er juin 2009 à 06:10, par Martina Latina En réponse à : Questions-réponses de Sylvie Goulard

    Merci pour la diffusion de cet entretien : oui à l’« organisation communautaire » et non « monochrome » de l’Europe, oui à la fête et aux rencontres fédératrices. Avançons donc également vers une « stratégie commune » de la paix qui, pour être une question délicate, mérite cependant, voire d’autant plus, l’information et la concertation des « eurocitoyens » : réunissons les chances aux urgences, réussissons ensemble - en reprenant le titre d’un récent ouvrage de Sylvie Goulard -à « cultiver notre jardin européen », c’est-à-dire à faire fructifier le BIEN COMMUN offert un beau jour à l’EUROPE future par la Phénicienne Europe et par son TAURILLON !

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom