La situation des langues étrangères dans l'éducation finlandaise - commentaires La situation des langues étrangères dans l'éducation finlandaise 2009-02-13T10:27:04Z https://www.thenewfederalist.eu/la-situation-des-langues-etrangeres-dans-l-education-finlandaise#comment6308 2009-02-13T10:27:04Z <p>Si l'espereto ou l'anglais aurait un grand intérèt pratique pour des relations materielles il faut un peu plus que cela pour des relations humaines:Nous n'avons pas besoin d'être tous des interprètes mais pour comprendre les opinions, les sentiments ou les réactions des autres, l'apprentissage des langues etrangères, même de façon superficielle permet d'aborder la façon de penser, de s'exprimer de l'autre. J'ai été « élevée » en patois germanique alors qu'à l'école j'ai appris le français : Deux cultures très différentes au travers de phonèmes tout aussi différents ; donc deux façons très différentes d'exprimer ce que l'on ressent.Si une bonne partie de la population de chaque pays était sensibilisée a l'apprentissage des langue étrangères, on pourrait éspérer mieux se comprendre au sein de la cee qui est de plus en plus diverse.</p> <p>Il ne s'agit pas d'en faire un outil économique même si ça a son importence mais simplement une faculté de communication et une façon de développer sa curiosité, pour mieux vivre ensemble.</p> <p>Ce n'est cependant pas qu'une question d'apprentissage à l'école : si on a la chance d'apprendre deux langues maternelles le tour est joué, on est« ouvert » au langues étrangères. Le problème de l'école est que l'apprentissage y est trop artificiel : Il devrait y avoir beaucoup plus de profs qui parlent vraiment la langues et des mises en situations plus sistématiques.Utiliser des films en V.O et la télé en générale me parrait une solution très simple et peu chère. Mais l'important reste de succiter la curiosité et c'est ce qui manque de plus en plus à nos enfants, Mais c'est un aure débat !</p> <p>La question que je me pose à présent est : Est ce que les finlandais sont plus ouverts aux autres ou plus aptes à communiquer avec les aures que, par exemple, les jeunes français ?</p> La situation des langues étrangères dans l'éducation finlandaise 2006-12-04T22:28:13Z https://www.thenewfederalist.eu/la-situation-des-langues-etrangeres-dans-l-education-finlandaise#comment1599 2006-12-04T22:28:13Z <p>Bon Dia, Adishatz, Agur, Bom Dia, Spaciba, Guten Tag, Buenos Dias,</p> <p>Quand j'ai lu votre article, j'ai pas pu l'empêcher de penser à ces pauvres français qui pensent que savoir des langues est un don, un don -oui- que la nature vous accorde... peu souvent si vous êtes citoyen français ! Ils ont beaucoup d'humour ces français !</p> <p>Per astre, soi occitan e europèu,</p> <p>Jacme</p> La situation des langues étrangères dans l'éducation finlandaise 2006-11-21T13:09:19Z https://www.thenewfederalist.eu/la-situation-des-langues-etrangeres-dans-l-education-finlandaise#comment1480 2006-11-21T13:09:19Z <p>Je suis en partie d'accord. Maîtriser plusieurs langues étrangères est très difficile. De toute façon, l'Europe et notamment ses institutions doivent apprendre à respecter la diversité des langues est des cultures. Les institutions européennes sont loin de montrer le bon exemple.</p> <p>Pour ce qui est de l'enseignement des langues, se précipiter sur l'anglais comme première, voire unique, langue vivante est une aberration. Il est prouvé que ceux qui font allemand première langue et anglais deuxième langue réussissent mieux, et ont même un meilleur niveau en anglais au Bac que ceux qui ont pris anglais première langue.</p> <p>Quant à l'espéranto, il n'a pas vocation à remplacer les autres langues. Il pourrait servir de base à une initiation à la diversité linguistique à la fin de l'école élémentaire et venir en complément comme on étudiait jadis le latin. Il a l'avantage d'être beaucoup plus facile à apprendre tout en offrant les mêmes qualités propédeutiques. Des expériences ont montré que les enfants qui avait suivi des cours d'initiation à l'espéranto à l'école élémentaire réussissent mieux en français et en langues vivantes que les autres dans la suite de leurs études.</p> La situation des langues étrangères dans l'éducation finlandaise 2006-10-25T12:35:42Z https://www.thenewfederalist.eu/la-situation-des-langues-etrangeres-dans-l-education-finlandaise#comment1282 2006-10-25T12:35:42Z <p>Mme, votre article est fondé sur la supposition que le multilinguisme est l'avenir de l'Europe. Or, avec 25 langues plus de nombreuses langues régionales, même en connaissant trois langues étrangères à un niveau utile, un Européen ne sera pas sûr de pouvoir discuter avec un autre Européen, vu le nombre de combinaisons de langues possible. On utilisera toujours l'anglais, ce que reconnaît votre article (63%). On oublie ausis de rappeler que l'étude d'une langue étrangère jusqu'à un niveau « fluent » est un monstrueux travail ; que dans notre langue natale, nous avons accompli petit à petit en immersion linguisitque complète douze heures pas jour, pendant dix-huit ans. Comment serait-il possible que nous y arrivions tous dans quatre langues ? Et pourquoi ? Notre temps est limité, notre cerveau est limité, il y a énormément de choses à apprendre - des sciences, des techniques, musique, plus de connaissances qu'il est possible d'apprendre, aussi pourquoi vouloir faire de chacun un interprète quasi-professionnel, un diplomate, un journaliste européen, un traducteur, bref un des métiers ou des circonstances particulières qui font les polyglottes ? Alors qu'il serait si simple de disposer d'une langue auxiliaire facile et neutre, la moins difficile de toutes les langues - l'espéranto - dont en plus le vocabulaire est européen, une chance pour nous. Ce qui n'empêcherait nullement d'étudier également d'autres langues, sur la base du volontariat.</p>