Traité d’Aix-la-Chapelle : L’amitié franco-allemande c’est bien, mais l’Europe peut mieux faire ! - commentaires Traité d'Aix-la-Chapelle : L'amitié franco-allemande c'est bien, mais l'Europe peut mieux faire ! 2019-02-03T23:20:34Z https://www.thenewfederalist.eu/traite-d-aix-la-chapelle-l-amitie-franco-allemande-c-est-bien-mais-l#comment23289 2019-02-03T23:20:34Z <p>Je regrette, en 1963, l'enjeu n'était pas la réconciliation de la France et l'Allemagne, qui étaient réconciliées depuis longtemps, au moins depuis le 9 mai 1950, et qui faisaient déjà partie de la Ceca, puis de la Cee. En 1963, les deux pays étaient en paix depuis presque 20 ans. Ne falsifions pas l'histoire !</p> Traité d'Aix-la-Chapelle : L'amitié franco-allemande c'est bien, mais l'Europe peut mieux faire ! 2019-02-03T16:51:18Z https://www.thenewfederalist.eu/traite-d-aix-la-chapelle-l-amitie-franco-allemande-c-est-bien-mais-l#comment23286 2019-02-03T16:51:18Z <p>Mes amis et moi sommes déçus par la portée réduite de cet accord dont tout le monde a bien compris qu'il n'avait qu'une portée symbolique. Voici 74 ans que la seconde guerre est terminée et nous en sommes encore à ce genre de poudre de perlin-pinpin ? Mitterrand disait : « lorsque l'Europe ouvre la bouche, c'est pour bailler... » Là, on va carrément s'endormir ! Désolé, mais cet accord n'arrêtera pas la septicémie souverainiste. Nous, le peuple, ce qu'on attend, c'est un puissant antibiotique rassembleur ! La gangrène gagne du terrain et on soigne le malade à l'homéopathie ! Mais que font nos élites ? Nous ne leur pardonnerons jamais cette lâcheté ou cette paresse pour ne pas avoir mis en oeuvre la bonne pédagogie et l'enthousiasme dans l'action pour chasser les fantômes et donner envie. Si on les a élu, c'est pour se défoncer, par pour gérer leur carrière politique. L'envie, c'est ce qui décide à franchir le pas. Aujourd'hui l'envie d'Europe s'étiole au fond du jardin dans ce petit abri où l'on range ce qui ne sert plus à rien. Marre ! Certain(e)s me disent qu'ils abandonnent le prosélytisme au profit du jour le jour. Je dois confesser que je vais suivre. Le fédéralisme était un rêve, il est en train de devenir une chimère. Bon courage à vous.</p>