Comment l'Europe peut aider l'Ukraine à conserver les acquis de la révolution orange ? - commentaires Comment l'Europe peut aider l'Ukraine à conserver les acquis de la révolution orange ? 2007-04-16T08:21:06Z https://www.thenewfederalist.eu/Comment-l-Europe-peut-aider-l-Ukraine-a-conserver-les-acquis-de-la#comment2248 2007-04-16T08:21:06Z <p>Il me semble que l'actuelle problématique mise en exergue dans cet article (i.e : Ukraine, à l'Ouest ou à l'Est ? Ukraine : entre Europe et Russie...) ne vaut véritablement que tant que la Russie connait un régime semi-autoritaire (comme c'est effectivement le cas aujourd'hui) et que tant que la Russie exprime en effet encore des ambitions impériales... (idem).</p> <p>Pour le reste, il est clair que la société ukrainienne est aujourd'hui très profondément divisée sur cette question. Tant il est clair que si bon nombre d'Ukrainiens rêvent d'Europe, a contrario, bon nombre d'entre eux souhaitent également conserver des liens étroits avec la Russie. Donc les choses étant ce qu'elles sont, il me paraît ici bien imprudent de jeter de l'huile sur le feu en privilégiant - a priori - telle option sur une autre...</p> <p>Bref, si l'exigence démocratique à l'égard de la Russie et en Ukraine doit effectivement être l'un des points forts de la diplomatie communautaire avec son voisinage proche, il me semble que l'UE aurait bien tort de faire à l'Ukraine des promesses inconsidérées (voire de l'agit prop') qui pourraient bien avoir de facheuses conséquences pour toutes les parties (ne serait-ce qu'entre Ukrainiens).</p> <p>Quant à l'avenir : un partenariat euro-russe, dispositif dans lequel l'Ukraine aurait le rôle privilégié d'être un ''pont'' entre les partenaires (et pas d'un énième champ de bataille en bordure de frontière...). Pour ce faire : la démocratie en Russie. Rendre possible l'avènement d'une démocratie russe enfin débarassée de ses horripeaux national-impérialistes et autoritaires, voilà en effet un combat ''jeune, européen et fédéraliste'' qui mérite d'être mené.</p> <p>Car - comme l'ont relativement bien montré la construction européenne et l'évolution politique de nos pays d'Europe au XXe siècle - quand certaines conditions bien particulières sont réunies, le nationalisme ''peut'' être soluble dans la démocratie (de même que peuvent sans doute l'être certaines lignes de fractures au sein de la société ukrainienne, et de même pour l'actuelle imbécile ''tension'' euro-russe).</p> <p>Tant il est vrai qu'Européens de l'UE, Ukrainiens et Russes ont - pour l'avenir - décidément trop de choses à faire ensemble pour perdre ainsi leur temps à se livrer à une telle concurrence stérile (voire dangereuse) ainsi qu'à de tels combats (rivalités) d'arrière garde...</p>