50 ans, l’âge de la maturité pour le Parlement européen ? - commentaires 50 ans, l'âge de la maturité pour le Parlement européen ? 2008-03-22T22:37:04Z https://www.thenewfederalist.eu/50-ans-l-age-de-la-maturite-pour-le-parlement-europeen#comment4044 2008-03-22T22:37:04Z <p>Juste préciser qu'à partir de 2010, le Parlement du Mercosur (mis en place depuis mars 2007 et - pour encore trois ans - composé de Parlementaires désignés par leurs législatures nationales respectives) sera lui aussi un « Parlement multinational élu » : au suffrage universel, simultanément dans tous les Etats membres (et, dorénavant, pour des mandats de quatre ans).</p> <p>Juste noter que l'UE (présentée comme un « modèle » par les actuels dirigeants du Mercosur) apporte d'ailleurs son expertise, son expérience ainsi que sa contribution financière et technique à la mise en place de cette nouvelle Assemblée parlementaire trans-, supra- et multinationale.</p> 50 ans, l'âge de la maturité pour le Parlement européen ? 2008-03-21T19:12:49Z https://www.thenewfederalist.eu/50-ans-l-age-de-la-maturite-pour-le-parlement-europeen#comment4038 2008-03-21T19:12:49Z <p>J'avais 11 ans en 1957 quand le traité de Rome fut signé...et je n'en ai aucun souvenir. J'avais 12 ans quand de Gaulle « s'empara » du pouvoir avec la complicité active d'une certaine droite nationaliste et anti européenne, en 1958...et je n'en ai conservé que peu de souvenirs ( quelques phrases entendues à la radio...).</p> <p>J'avais 33 ans en 1979 quand le parlement de l'Union fut élu pour la première fois au suffrage universel. Et cela me fit quelque chose d'aller voter la première fois pour élire librement ce que l'on n'appelait pas encore des « eurodéputés ». Ils ont fait bien du chemin depuis.</p> <p>Je fais donc partie de la première génération qui a toujours connu l'Europe, sans avoir connu les affres de la guerre mondiale. Elle était achevée depuis un peu plus d'un an quand je suis né.</p> <p>L'Europe est donc pour moi quelque chose de « normal ». Elle fait partie de mon cadre naturel, j'allais dire de mon paysage mental...Et je ne ressens du fait de cette présence aucune véritable contrainte. C'est un cadre qui s'ajoute à ceux qui existaient avant ( la nation, le département, la « région » ( appelée pompeusement auparavant « circonscription d'action régionale... » Un cadre de plus qui se superpose à l'existant, sans pour autant annuler cet existant qu'il intègre. Comme en géologie les strates se superposent pour faire un ensemble qui seul donne une cohérence au tout.</p> <p>En revanche, j'ai peur de tous les nationalismes, de tous ces replis identitaires mortifères, qu'ils soient allemand ( pangermanisme), japonais, russe, chinois, serbe, albanais, basque, catalan, corse, flamand écossais... ou... breton ( bien que je sois breton et « fédéraliste »...mais pas indépendantiste ou autonomiste). Pour ne prendre que les principaux tellement la litanie n'en finit pas...</p> <p>Car l'équation sinistre est là : partout où depuis deux siècles se développe le « nationalisme »( le culte excessif , exclusif et exalté, de la « nation » ou du « peuple »...) ne tardent pas à naître la haine, la discorde, la séparation, la violence, la mort, la guerre, le MAL. La bête toujours immonde au ventre toujours fécond, ne veut pas mourir. Ce monstre auxquels sacrifient toujours des admirateurs aveugles, qui ne tiennent jamais compte des cruelles leçons de l"histoire. Le nationalisme c'est la peur de l'Autre, le repli méfiant derrière des cloisons/barrières. La méfiance agressive. Le chien peureux est toujours potentiellement dangereux car il n'aboie pas toujours mais il mord sans prévenir, jusqu'à son maitre parfois ( j'ai vu le cas !).</p> <p>La paix et l'Europe,une tautologie pour moi tellement cette évidence est imprimée dans mon cerveau de « babyboomer »européen ...devenu « papyboomer » européen.</p> <p>Alors, vous pensez. Un parlement transnational ? le premier au monde ? Européen en plus ? C'est le miracle de notre époque, une merveille qu'il faut jalousement préserver. Une plante fragile, exotique et rare, qu'il faut nourrir et faire croitre. Faire croitre pour qu'elle fasse des petits et finisse par transformer le monde en transformant les rapports de pouvoir. Le devoir de transmission de toute une génération.</p> <p>Rêve ? oui sans doute. Mais ça fait tellement de bien bien de rêver. On manque de rêveurs sur cette planète folle. Et puis, les rêves deviennent parfois réalité. Ca arrive !</p> 50 ans, l'âge de la Démocratie pour le Parlement européen ? 2008-03-21T11:24:19Z https://www.thenewfederalist.eu/50-ans-l-age-de-la-maturite-pour-le-parlement-europeen#comment4036 2008-03-21T11:24:19Z <p>Plutôt que « plus de démocratie », pourquoi pas la Démocratie, tout simplement ?</p> <p>Le parlement Européen, plus que tout autre institution politique de l'UE, montre l'urgence d'une Constitution démocratique pour l'UE.</p> <p>Il faut que nous envoyons des députés européens en 2009 décidés à s'emparer de la question !</p>