De l'Europe sur Radio France - commentaires De l'Europe sur Radio France 2009-05-23T17:01:04Z https://www.thenewfederalist.eu/De-l-Europe-sur-Radio-France#comment6788 2009-05-23T17:01:04Z <p>Ce qu'il faut éviter, c'est de parler au nom de tous. En 2005 les questions qui fâchent ont été discutées, c'était précisément la nouveauté pour un débat public sur l'Europe. La comparaison est nécessairement bancale car il s'agit aujourd'hui une élection et pas d'un référendum.</p> De l'Europe sur Radio France 2009-05-23T14:11:40Z https://www.thenewfederalist.eu/De-l-Europe-sur-Radio-France#comment6787 2009-05-23T14:11:40Z <p>Cette dame se moque du monde !</p> <p>Nous savons tous très bien pourquoi l'ON évite de parler de ces élections (ON = les grands médias + les grands partis politiques) :</p> <p>Pour éviter de commettre la même erreur qu'en 2005 : avoir à répondre à des questions qui fachent, donner la parole à des gens que l'ON ne veut pas entendre, surtout après l'adoption honteuse du traité de Lisbonne.</p> De l'Europe sur Radio France 2009-05-20T12:40:21Z https://www.thenewfederalist.eu/De-l-Europe-sur-Radio-France#comment6772 2009-05-20T12:40:21Z <p>Un poste qui devrait être généralisé à tous les médias au vu des compétences européennes qui ne font que s'accroître...</p> De l'Europe sur Radio France 2009-05-20T04:32:41Z https://www.thenewfederalist.eu/De-l-Europe-sur-Radio-France#comment6768 2009-05-20T04:32:41Z <p>Oui, donnons de la voix à L'EUROPE, notamment sur RADIO FRANCE, de manière que les voix soient assez nombreuses le mois prochain pour que les voies de la démocratie amènent des solutions EUROPEENNES, donc de manière que ces élections ne soient pas une fois encore l'otage des oppositions nationales, de manière surtout à ne pas accentuer le paradoxe de l'inversion proportionnelle entre les pouvoirs croissants du PARLEMENT EUROPEEN et sa base électorale, qui devrait se faire entendre d'autant plus qu'elle continue de s'étendre.</p> <p>La « radio » est un moyen clair, sinon « radieux », de promouvoir une démocratie ouverte, réfléchie, concertée, de sculpter par l'oreille comme par l'entendement l'opinion collective et d'abord individuelle, d'affiner efficacement LE CHOIX personnel dans le souci du BIEN COMMUN ; bref, elle est en mesure d'agir à l'image d'une figure orientale nommée EUROPE : entraînée par certain TAURILLON vers notre future EUROPE, elle incarna en les déclenchant avec autant d'audace que de grâce la circulation la plus révolutionnaire et les relations les plus fraternelles, non seulement dans un mythe antique, mais aussi dans l'histoire qui allait à sa suite tisser la civilisation, singulièrement dans l'UNION EUROPEENNE qui devait y naître pour porter son nom, pour porter plus loin et faire rayonner les valeurs de justice et de paix.</p>