Grèce, un pas en avant - commentaires Grèce, un pas en avant 2010-03-03T12:09:23Z https://www.thenewfederalist.eu/Grece-un-pas-en-avant#comment8071 2010-03-03T12:09:23Z <p>@ l'auteur de l'article, Reversus. J'ai lu votre très bon article intitulé « L'euro peut-il protéger la Grèce ou l'irlande ? » dans Marianne 2 (26.01.10). Une remarque à ce propos : avez-vous remarqué que l'article de Martin Wolf, publié originellement dans le Financial Times (05.01.10), est traduit de manière très infidèle dans le Monde (11.01.10) ? Des passages de l'article anglais sont en effet allègrement coupés dans la traduction. Est-ce voir de la malice partout, mais il me semble que les passages coupés ont pour point commun de mettre en évidence le caractère non coopératif de la politique économique allemande, ce qui in fine aiguillerait sur une interprétation de la crise grecque quelque peu différente de la classique opposition entre une Allemagne vertueuse et une Grèce dépensière. Je cite les deux passages en question :</p> <p>« [the economies of peripheral eurozone member countries] are locked into competitive disinflation against Germany, the world's foremost exporter of very high-quality manufactures. I wish them luck. » (fin du 1er paragraphe)</p> <p>« The late Charles Kindleberger of MIT argued that an open economy required a hegemon. One of its roles is to be spender and borrower of last resort in a crisis. The hegemon, then, is the country with the best credit. In the eurozone, it is Germany. But Germany is a lender, not a borrower, and is sure to remain so. This being so, weaker borrowers must fulfil the role, with dire results for their credit ratings. »</p> <p>Ces deux passages mettent en lumière, me semble-t-il, la responsabilité objective de l'Allemagne (elle n'est pas la seule, mais encore faut-il le dire, au lieu d'accabler la Grèce sans arrêt) dans la formation des déséquilibres macro-économiques de la zone euro depuis 10 ans... En termes clairs, la politique de déflation compétitive mené par Schröder à partir de 2002 n'est pas étrangère à la formation desdits céséquilibres.</p> La social-démocratie, L'Europe et les déséquilibres globaux, la Grèce et le pas en avant 2010-02-20T15:45:15Z https://www.thenewfederalist.eu/Grece-un-pas-en-avant#comment8031 2010-02-20T15:45:15Z <p>Merci pour ces trois articles : tiercé gagnant ? Ils disent en tout cas haut et clair, d'une manière de surcroît complémentaire :</p> <p>que l'Europe est fédérée par un « projet intellectuel et humain »,</p> <p>donc « Europe, réveille-toi ! »,</p> <p>car la crise est le moment de la décision concertée,</p> <p>c'est-à-dire du mouvement tel qu'il fut amorcé par notre nom d'EUROPE, par le nom de celle qui fut, avant la civilisation et vers la démocratie, non seulement enlevée, mais aussi relevée, par un irrésistible TAURILLON, lui-même signe et sceau des communications à venir, puis de l'EUROPE à naître...</p> <p>Ce trio d'articles contribue à mobiliser ainsi les EUROCITOYENS pour que la solidarité « gagne » chaque jour davantage sur la peur et sur l'indifférence.</p>