2013 : Année européenne de la citoyenneté, l’Europe contre les nationalismes - commentaires 2013 : Année européenne de la citoyenneté, l'Europe contre les nationalismes 2013-01-28T11:21:24Z https://www.thenewfederalist.eu/2013-Annee-europeenne-de-la-citoyennete-l-Europe-contre-les,05463#comment15815 2013-01-28T11:21:24Z <p>@ Paul</p> <p>Oui tu as raison, même si les interprètes des institutions européennes sont très professionnels, limite plus que ceux qu'ils interprètent.</p> <p>Et puis la possibilité de lire les compte-rendu dans une seule et même langue d'où la traduction dans toutes les langues, permet de saisir l'enjeu et les idées forces d'une séance beaucoup plus rapidement que de regarder et voir les débats. C'est un gain de temps. Même si certaines idées passent à l'oral et ne se distinguent pas à l'écrit par le fait du jeu oratoire. Limite de l'art oratoire.</p> <p>Aussi, je pense qu'il serait bénéfique que les interventions du président Van Rompuy soit, à défaut d'être traduite par doublage, traduite par des versions originales sous-titrées. VOST</p> 2013 : Année européenne de la citoyenneté, l'Europe contre les nationalismes 2013-01-24T17:28:24Z https://www.thenewfederalist.eu/2013-Annee-europeenne-de-la-citoyennete-l-Europe-contre-les,05463#comment15801 2013-01-24T17:28:24Z <p>@ Pierre Dieumegard</p> <p>Sur quatre événements prévu en France, il y en a un en français.</p> <p>Mais je suis tout à fait d'accord à vous sur le fond de votre argumentation même si ce sujet du multilinguisme qui est à la base de l'Europe concerne également les députés européens élus par nos soins.</p> <p>Car, et je trouve ça scandaleux, les députés européens ont voté la fin d'une traduction dans toutes les langues des débats parlementaires. Si on veut suivre par écrit les débats, ce qui je pense est un droit, on est obliger de lire ce que disent les francophones.</p> <p>Ce changement est invoqué par le fait que la technologie permet de se passer de l'écrit puisqu'il y a la vidéo. Mais quand on se retrouve face à des personnes qui ne savent pas s'exprimer, c'est incompréhensible. Alors que par écrit on peut saisir leur pensée. Et puis il y a l'argument massue, c'est la crise, il faut faire des efforts financiers. Mais on peut s'amuser à trouver d'autres coupes budgétaires.</p> <p>Dans l'explication des votes, il y en a qu'un qui a voté contre, je ne préfère pas le nommer. Ceci parmi les francophones. A cause de la réforme on ne peut pas savoir qui a voté contre et pourquoi parmi les autres députés européens.</p> 2013 : Année européenne de la citoyenneté, l'Europe contre les nationalismes 2013-01-24T14:46:39Z https://www.thenewfederalist.eu/2013-Annee-europeenne-de-la-citoyennete-l-Europe-contre-les,05463#comment15798 2013-01-24T14:46:39Z <p>Dans la demi-douzaine de langues européennes que je connais, l'intitulé officiel de l'année 2013 est « année européenne des citoyens », ce qui n'est pas tout à fait la même chose que « année européenne de la citoyenneté ». Lorsqu'on cherche sur Google « 2013 année européenne des citoyens », on tombe en premier lieu sur <a href="http://europa.eu/citizens-2013/fr/home" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://europa.eu/citizens-2013/fr/home</a> En dehors de l'affiche « L'enjeu c'est l'Europe, il s'agit de Vous, participez au débat », tous les événements indiqués sont décrits en anglais. Comment un citoyen moyen peut-il participer à un débat lorsque ce débat est uniquement dans une langue étrangère ?</p> <p>J'ai peur que cette opération de com' de la Commission Européenne n'ait guère d'influence sur l'euroscepticisme des citoyens moyens, qui se sentent loin, très loin de ce bla-bla.</p> 2013 : Année européenne de la citoyenneté, l'Europe contre les nationalismes 2013-01-24T10:38:00Z https://www.thenewfederalist.eu/2013-Annee-europeenne-de-la-citoyennete-l-Europe-contre-les,05463#comment15796 2013-01-24T10:38:00Z <p>La citoyenneté est aussi je pense, la concorde, la cohésion entre les habitants d'un même pays, d'une même union. Ce n'est pas nécessairement assimilable à l'engagement politique. Par exemple, agir dans une association ou réfléchir à la Concorde dans la diversité permettent l'engagement citoyen.</p>