Carton Rouge à Alexandre Loukachenko, Président de Biélorussie - commentaires Carton Rouge à Aleksandre Loukachenko, Président de Biélorussie 2007-01-19T09:24:51Z https://www.thenewfederalist.eu/carton-rouge-a-aleksandre-loukachenko-president-de-bielorussie#comment1878 2007-01-19T09:24:51Z <p>Où l'on apprend (d'après un article de la « Gazeta Wyborcza » de Varsovie, document récemment publié dans le « Courrier International » n° 846 du 18 janvier 2006 : page 9) que le Président-dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko (au pouvoir depuis 1994) organiserait depuis peu sa ''succession'' en faveur de son fils aîné : <strong>Viktor Alexandrovitch Loukachenko</strong>.</p> <p>Un Viktor Loukachenko dont on sait finalement assez peu de choses : 31 ans à peine, il est marié avec une amie d'enfance (originaire du même kolkhoze que celui où il passa une partie de son enfance avec ses parents) et papa d'une petite fille.</p> <p>Diplômé de la faculté de relations internationales de Minsk, il a fait son service militaire dans les unités spéciales chargée de la protection des frontières, a travaillé en tant que diplomate au ministère des affaires étrangères biélorusse et - c'est cet aspect nouveau que tenaient à souligner « C.I » et la « Gazeta » - vient d'être ''coopté'' comme membre du Conseil de sécurité de la république post-soviétique (organisme présidé par son père).</p> Carton Rouge à Aleksandre Loukachenko, Président de Biélorussie 2006-03-18T16:04:15Z https://www.thenewfederalist.eu/carton-rouge-a-aleksandre-loukachenko-president-de-bielorussie#comment389 2006-03-18T16:04:15Z <p>ELECTIONS PRESIDENTIELLES DU 19 MARS AU BELARUS</p> <p>La démocratie une fois de plus en danger</p> <p>Au soir du 26 Décembre 2004, après 84 ans d'un intermède difficile et souvent tragique, les Ukrainiens ont enfin repris complètement leur destin en mains et signifié au monde qu'ils souhaitaient rejoindre très rapidement le concert des nations européennes libres.</p> <p>Le 19 mars, la population biélorusse va à son tour se trouver à un tournant de son histoire avec la possibilité d'en finir définitivement avec le régime autocratique et totalitaire du Président Loukachenko. Les évènements de ces derniers mois laissent malheureusement craindre un résultat acquis à l'avance, comme cela s'était produit en Novembre 2004 en Ukraine. La démocratie est réellement en danger dans tout le pays : on ne compte plus les opposants assignés à résidence, les journaux interdits, les arrestations et les condamnations arbitraires. La culture biélorusse elle-même est au plus mal puisque la langue russe est imposée partout et qu'il n'existe plus aucun établissement enseignant en langue biélorusse. Le régime de Loukachenko n'a comme seul référent que le système soviétique le plus orthodoxe et n'offre de ce fait aucun avenir à la population. « Il est temps » a été le nom choisi par l'une des principales organisations d'opposition lors des présidentielles ukrainiennes... Aujourd'hui, en reconnaissance du formidable élan démocratique dont a bénéficié le peuple ukrainien en 2004, nous disons qu'il est plus que temps que nos voisins du Bélarus puissent recouvrir une liberté de conscience et une démocratie auxquelles ils aspirent légitimement. Le Président Loukachenko se sent aujourd'hui menacé puisque l'opposition a réussi à s'entendre sur un candidat de coalition, Alexandre Milinkévitch. Dans la perspective de ces élections cruciales, nous souhaitons attirer l'attention du monde libre afin que ce scrutin se déroule de la façon la plus transparente possible et le rappeler à ses devoirs élémentaires si toutefois la population biélorusse devait à nouveau être spoliée de ses droits fondamentaux. Nous soutenons inconditionnellement l'action des forces vives et démocratiques telles que Charte 97, le mouvement Zubr, ainsi que les journaux indépendants, les syndicats et les mouvements étudiants et appelons les dirigeants politiques occidentaux à prendre leurs responsabilités et à faire de même.</p> <p> Comité de Défense de la Démocratie en Ukraine</p> <p>16/03/2006</p> Carton Rouge à Aleksandre Loukachenko, Président de Biélorussie 2006-03-15T17:18:23Z https://www.thenewfederalist.eu/carton-rouge-a-aleksandre-loukachenko-president-de-bielorussie#comment371 2006-03-15T17:18:23Z <p>Pareillement, signalons que les actes de répression se multiplient au fur et à mesure que la date de l'élection se rapproche. Ainsi, le 9 mars, le numéro deux de l'état-major de campagne d'Alexandre Milinkevitch, <strong>Vintsuk Viatchorka</strong>, a été condamné à deux semaines de prison pour l'organisation d'un meeting électoral non autorisé à Minsk.</p> <p>Déjà, deux jours plus tôt, <strong>Vladimir Chantsev</strong>, autre responsable de la campagne électorale du candidat unique des forces démocratiques, avait été condamné à la même peine pour avoir organisé un meeting électoral non autorisé à Moguilev. Et, enfin, juste rappeler que, le 2 mars dernier, le leader du Parti social-démocrate, Alexandre Kazouline, lui aussi candidat aux élections présidentielles biélorusses du 19 mars prochain, a été arrêté à Minsk pour faits de ''hooliganisme''</p> <p>Ainsi, « Les autorités changent de tactique. Avant elles arrêtaient les simples activistes de notre équipe, maintenant elles s'attaquent aux leaders » - a déclaré Alexandre Milinkevitch (candidat unique des forces démocratiques), lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Minsk le 9 mars dernier. Cette déclaration a eu lieu devant le tribunal de Minsk où se passait le procès de Vintsuk Viatchorka, le leader du Front populaire national et numéro 2 de l'état-major du candidat Alexandre Milinkevitch, et d'autres membres de son équipe.</p> <p>NB : Vintsuk Viatchorka et neuf autres membres de l'état-major d'Alexandre Milinkevitch ont été arrêtés, le 8 mars derniers à Minsk, après deux meetings électoraux. Ils ont été condamnés, ce jeudi 9 mars, à 15 jours de prison pour l'organisation d'un meeting non autorisé. Cela veut dire qu'ils vont retrouver leur liberté le 23 mars, après les élections présidentielles. Depuis lors, les arrestations et les condamnations continuent dans le camp d'Alexandre Milinkevitch.</p> <p>Bref, il s'avère bien que le président Loukachenko (qui dirige le pays d'une main de fer depuis 1994) semble vouloir verrouiller à son avantage unique le processus électoral : réprimant l'opposition politique et imposant de nouvelles restrictions à la société civile. En tout cas, suite à ces nombreuses arrestations, M. René van der Linden (Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe / APCE), a condamné, le 9 mars dernier, ces manoeuvres du régime de Loukachenko qui visent à instaurer, avant l'élection présidentielle du 19 mars, un climat d'intimidation à l'encontre des candidats de l'opposition bélarusse.</p> <p><strong>(Sources : Lettre de la fondation Robert Schuman, n°248 du 13 mars 2006).</strong></p> Carton Rouge à Aleksandre Loukachenko, Président de Biélorussie 2006-03-13T14:55:03Z https://www.thenewfederalist.eu/carton-rouge-a-aleksandre-loukachenko-president-de-bielorussie#comment352 2006-03-13T14:55:03Z <p>rappelons aussi que Mikhail Marinich, l'une des figures de l'opposition démocratique et pro-européenne et Président du Mouvement Européen de Biélorussie, est toujours emprisonné à l'issue d'un simulacre de procrès notamment pour « détention illégale d'ordinateur ».</p>