Pour la France, le principe de subsidiarité est-il à sens unique ? - commentaires Pour la France, le principe de subsidiarité est-il à sens unique ? 2015-04-21T22:38:05Z https://www.thenewfederalist.eu/pour-la-france-le-principe-de-subsidiarite-est-il-a-sens-unique#comment20986 2015-04-21T22:38:05Z <p>J'aimerais qu'on m'explique en quoi la France est incontestablement l'Etat le plus centralisé d'Europe ? Sur base de quels critères objectifs peut-on affirmer cela ? Comment mesure-t-on objectivement le niveau de centralisme d'un pays ? Les laenders autrichiens et les comtés britanniques ont-ils tant de compétences que cela ? Les communes irlandaises ont-elles plus d'autonomie que leurs homologues françaises ? En fait, on devrait plutôt s'interroger sur l'opportunité de conserver des régions en plus des départements. D'une part, elles permettent à l'Etat central de s'affranchir de certains devoirs à bon compte. D'autre part, elles n'ont apparemment d'autres vocations que d'essayer constamment de devenir des mini-Etats nationaux indépendants.</p> <p>Supprimons les régions et nous aurons moins de problèmes mais aussi plus de fonds pour subventionner les communes et département. Les régions étaient sans doute utile dans le contexte de l'immédiate après-guerre pour éviter une surcharge de travail à l'échelon national. Dans le cadre de l'intégration européenne, est-ce encore pertinent au regarde de l'ampleur des transferts de compétences vers les instances communautaires ? Et si on prenait exemple sur la Suède plutôt que l'Allemagne ? Évidemment, cette option ne plaira pas aux élus régionaux ou à leurs lobbyistes. Ils veulent conserver leur gagne-pain, au même titre que les élus nationaux ou les dirigeants communautaires...</p> <p>La subsidiarité doit être pensée en fonction de l'intérêt des citoyens et celui-ci dicte de renforcer l'échelon le plus décisif en matière de solidarité. Les instances communautaires ne fournissent (et ne veulent fournir) aucune protection sociale : Est-il souhaitable de régionaliser la sécurité sociale ? Dans la négative, ne devrait-on renforcer l'Etat central, « le grand méchant Etat jacobin » sans cesse dénoncé ?</p>