Bruxelles en état d’urgence : la grande aliénation - commentaires Bruxelles en état d'urgence : la grande aliénation 2015-12-03T21:44:18Z https://www.thenewfederalist.eu/bruxelles-en-etat-d-urgence-la-grande-alienation#comment21645 2015-12-03T21:44:18Z <p><i>Bruxelles est marqué par un système politique fortement fragmenté avec 19 maires responsables et des compétences confuses par rapport aux dispositifs de police. La défection des autorités de l'Etat engendre le fait, que les habitants de Molenbeek sont abandonnés à eux-mêmes.</i></p> <p>La Région bruxelloise est l'une des trois régions de Belgique. Elle compte un peu plus d'un million d'habitants répartis en 19 communes dont les mandataires communaux ont les mêmes compétences que ceux du reste du pays.</p> <p>Les institutions régionales bruxelloises sont certes les plus complexes de Belgique mais elles existent depuis 1989 : Bruxelles souffre d'avantage des querelles communautaires et de son sous-financement que d'un prétendu chaos institutionnel. Et que dire des conséquences néfastes du principe d'<a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Équipollence_des_normes" class="spip_out" rel='nofollow external'>équipollence des normes</a> et de <a href="http://www.vocabulairepolitique.be/autonomie-constitutive/" class="spip_out" rel='nofollow external'>l'acquisition tardive de l'autonomie constitutive</a>.</p> <p><i>Les récents événements nous rappellent à ce sujet, que le combat pour l'égalité des chances, le vivre-ensemble et la tolérance mutuelle commence sur le seuil des institutions européennes.</i></p> <p>Il est évident que les institutions du Marché commun ne peuvent pas résoudre le florilège de conflits intranationaux qui perdurent en Europe ; ce serait comme si l'on attendait du conseil de l'ALENA qu'il résolve les problèmes du District of Columbia ou du Québec. En revanche, les institutions du dit marché ont compliqué la gestion de ces problèmes en s'acharnant contre les parlements nationaux. Les eurocrates ont poussé le vice à clamer que les Nations étaient une source de conflit tout en s'imposant de dialoguer avec les mouvements religieux, soi-disant moins belligènes.</p> <p><i>L'Union européenne à la prétention d'améliorer la vie de tous les citoyens d'Europe et de protéger la paix en Europe et dans le monde.</i></p> <p>L'UE est concrètement une organisation régionale de l'OTAN dont les institutions aspirent aux privilèges des Etats sans s'acquitter de leurs missions. Symptomatiquement, les institutions européennes se sont dotées des pouvoirs normatifs et de contraintes nécessaires à l'affaiblissement des Etats membres, pas au développement d'une force commune : La Commission entretient une guerre économique permanente entre Européens mais se préoccupe fort peu de leur protection.</p> <p>Dans l'immédiat, en attendant que l'instauration d'une fédération européenne soit possible, nous avons besoin d'un « marche-pied », autrement dit d'une union : <br /><img src='https://www.thenewfederalist.eu/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <i>confédérale</i> (sans compétences normatives et axée sur les compétences d'appui) <br /><img src='https://www.thenewfederalist.eu/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <i>démocratique</i> (pouvoirs étendus des citoyens en matière d'élection, révocation d'élu et référendums) <br /><img src='https://www.thenewfederalist.eu/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <i>défiscalisée</i> (financée par des recettes non contributives)</p> Bruxelles en état d'urgence : la grande aliénation 2015-11-26T11:01:46Z https://www.thenewfederalist.eu/bruxelles-en-etat-d-urgence-la-grande-alienation#comment21641 2015-11-26T11:01:46Z <p>Bruxelles est dans un processus, dans lequel les différents milieux socio-économiques de la ville s'éloignent les uns des autres.</p> <p>N'est-ce pas , d'une façon plus générale, la philosophie, l'attitude générale, que l'on pratique dans les « meilleurs milieux », hommes et des femmes bien placés, attrayants, au parcours académique fourni, politisé, cosmopolite et carriériste. La bulle des « Intelligents » face à toute cette sous couches, ces moins bien, ces insignifiants, qui n'ont qu'à suivre, les ordres...</p> <p>Terrible constatation, de l'orgueil des enflés, qui ne s'aperçoivent plus qu'ils ne sont eux-mêmes, guère plus que leurs semblables : un peux de poussière et d'eau, avec d'innombrables faiblesses</p> <p>.La beauté et le talent sont inscrits dans la masse un peu comme la levure ou les enzymes dans la pate, pour la faire lever, pour la bonifier. Ils n'ont pas de raison d'être, autrement ;</p> <p>S'il peut paraitre contraignant de pratiquer ainsi , c'est pour que chacun de nous ne s'éloigne pas du réalisme du bâtisseur ;, nécessaire condition pour que l'ensemble social humain prépare son envol vers les espaces de ce que l'on appelle « l'infini », cet infini dont, qu'on le veuille ou non, nous faisons partie.</p> <p>De quoi rendre un peu plus modeste, et peut-être, plus bienveillants, tous ces cols blancs ou ces belles jambes, à qui un monde fermé ou restreint suffit.</p> <p>Certains feraient bien de se demander si nous n'en sommes pas tout simplement à un conflit de génération, jeune génération, qui ne supporte plus le carcan étouffoir de générations égoïstes voulant garder le monde à leur niveau, garder le monde à leurs pieds.</p>