Trautmann sans concession sur le siège du Parlement à Strasbourg - commentaires Trautmann sans concession sur le siège du Parlement à Strasbourg 2017-06-05T06:14:03Z https://www.thenewfederalist.eu/trautmann-sans-concession-sur-le-siege-du-parlement-a-strasbourg#comment22766 2017-06-05T06:14:03Z <p>Bonjour.</p> <p>Je ne retrouve plus son site web qui était sur <a href="http://catherinetrautmann.net" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://catherinetrautmann.net</a> Qqn peut me donner son nouveau site ?</p> Trautmann sans concession sur le siège du Parlement à Strasbourg 2016-01-22T16:33:38Z https://www.thenewfederalist.eu/trautmann-sans-concession-sur-le-siege-du-parlement-a-strasbourg#comment21682 2016-01-22T16:33:38Z <p>C'est effectivement un défi intolérable de passer huit jours à Strasbourg, défi perturbateur de la vie familiale de quelques uns !. Comme argument, c'est mince. Strasbourg est LA ville symbole de tout ce que la France a subi et qu'elle a subi elle-même en passant de la France à l'Allemagne et vice-versa. Il ne saurait donc être question que ce symbole de la souffrance puis de la renaissance disparaisse, absorbé certes par une capitale, mais qui exerce effectivement une action plus technocratique que politique. Il reste au parlement de Strasbourg de se réveiller un peu pour vraiment jouer à nouveau son rôle de leader dans la poursuite de la construction de l'Europe gravement mise à mal ces temps derniers, avec un Bruxelles qui ne montre pas exactement le rôle qu'il devrait jouer !</p> Trautmann sans concession sur le siège du Parlement à Strasbourg 2016-01-21T12:29:47Z https://www.thenewfederalist.eu/trautmann-sans-concession-sur-le-siege-du-parlement-a-strasbourg#comment21678 2016-01-21T12:29:47Z <p>Bien dit ! Du courage, de la ténacité : on remonte ses manches et on part à l assaut : l Europe est née aussi de la volonté et du courage de nos aînées qui ont su surmonter leurs blessures d alsaciens, pris en otages des conflits Franco germains successifs et se rapprocher de l ennemi de toujours pour forger la Paix : l Europe coule dans les veines de Strasbourg et ce n est pas fini : cela donne tout son sens à la présence du Parlement a Strasbourg.</p> Trautmann sans concession sur le siège du Parlement à Strasbourg 2016-01-20T02:36:18Z https://www.thenewfederalist.eu/trautmann-sans-concession-sur-le-siege-du-parlement-a-strasbourg#comment21676 2016-01-20T02:36:18Z <p>Il est incroyable de constater à quel point une Européenne engagée, soucieuse de la parité et la conciliation de la vie politique et familiale, puisse plonger dans une telle aberration populiste et démagogique pour défendre sa cause.</p> <p>Tout d'abord, elle dépeint « Bruxelles » comme une « capitale technocratique » dominée par des obscurs fonctionnaires. Or, s'il y a une capitale politique européenne c'est bel et bien Bruxelles. La Commission est une autorité dirigée par des personnalités politiques désignées par un parlement démocratiquement élu et pas d'un « monstre technocratique ». Par ailleurs, il est assez curieux qu'elle ne trouve rien de mieux que de mentionner la présence d'un réseau d'établissements de formation pour technocrates pour défendre la prétendue nature de « capitale politique » d'Europe de la préfecture provisoire de la région ACAL (qui n'est plus formellement « capitale alsacienne » depuis le 1er janvier 2016).</p> <p>Le rôle de Strasbourg en tant que siège du Parlement européen a comme seule conséquence que quelques milliers de personnes établies à Bruxelles (députés, commissaires, hauts fonctionnaires, diplomates, journalistes et entourages respectifs) passent une semaine par mois à l'hôtel aux frais du contribuable. Cette « vacance » pouvait être appréciée à une époque où l'assemblée était principalement composée par des personnes qui étaient complètement déchargées de toute responsabilité domestique, où l'ordre du jour du Parlement plutôt léger et où l'Union était suffisamment petite pour qu'une bonne partie puissent se rendre en Alsace dans des délais raisonnables. Aujourd'hui le déplacement à Strasbourg tourne au cauchemar pour la plupart des personnes concernées. Un déplacement d'une semaine entière représente un véritable défi pour toute personne souhaitant conjuguer vie professionnelle et vie familiale.</p> <p>Il est assez invraisemblable qu'une ancienne députée socialiste, qui devrait avoir vécu l'évolution du Parlement, connue pour ses engagements en faveur de la parité homme-femme et la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale fasse l'impasse sur cette dimension de la problématique, qui est pourtant bien connue. Si elle souhaitait vraiment défendre les intérêt de son agglomération, elle devrait plutôt s'engager pour qu'elle puisse jouer tous ses atouts. Or, aucun des gouvernements français n'ont jamais rien fait pour donner à Strasbourg et à l'Alsace les instruments de politique fiscale et budgétaire qui lui auraient permis d'être compétitive dans une grande région dynamique caractérisée une concurrence farouche - y compris sur le plan fiscal - entre le Luxembourg, les régions belges, les Länders allemands et les cantons suisses, et plus indirectement les Pays-Bas et les régions du du Nord de l'Italie.</p>