Diem 25 et Génération.s veulent bousculer le paysage politique européen - commentaires Diem 25 et Génération.s veulent bousculer le paysage politique européen 2018-04-16T08:03:41Z https://www.thenewfederalist.eu/diem-25-et-generation-s-veulent-bousculer-le-paysage-politique-europeen#comment22984 2018-04-16T08:03:41Z <p>@Antoine</p> <p>Pour ce qui est du common manifesto 2014, effectivement, c'était une excellente initiative, mais ça portait bien son nom : il s'agissait d'établir un manifeste commun, pas un programme détaillé commun. Là, Génération.s, Diem25 et les autres signataires actuels et à venir de l'Appel de Naples sont sur une évolution du Common Manifesto 2014, qui consiste à réellement présenter, dans tous les pays de l'UE où l'alliance sera présente, un même programme pan-européen. Les Verts ont déjà su faire une merveilleuse disruption en 2014, maintenant le parti issu de l'Appel de Naples (dont le nom est encore à définir) travaille sur l'étape suivante : un continent, un programme (avec probablement des ajouts de mesures additionnelles dans les programmes nationaux à condition qu'elles soient suffisamment modestes, non-contradictoires et que la plate-forme les valide).</p> <p>Pour les élus, effectivement, là aussi EELV a ouvert la voie, notamment avec Cohn-Bendit se présentant alternativement en Allemagne et en France, et là aussi je les apprécie pour ça. Mais une fois de plus, là l'Appel de Naples vise l'évolution suivante, pas seulement en jonglant avec des binationaux (un Franco-Allemand alternativement en France et en Allemagne), mais en recherchant les hackings légaux qui permettraient de présenter des non-ressortissants (un Franco-Allemand alternativement en Pologne et au Danemark), pour reproduire autant que faire se peut le mécanisme de listes transnationales.</p> <p>Bref, dans ces deux domaines, les Verts ont montré la voie et fait les premiers pas, et nous allons parachever leur oeuvre.</p> Diem 25 et Génération.s veulent bousculer le paysage politique européen 2018-04-14T09:48:31Z https://www.thenewfederalist.eu/diem-25-et-generation-s-veulent-bousculer-le-paysage-politique-europeen#comment22983 2018-04-14T09:48:31Z <p>@Jacques Le parti vert européen a eu un programme commun dans tous les pays où il était candidat et refera la même chose cette année. (Cherchez Common Manifesto 2014 sur un moteur de recherche) Et autant que je sache, ce sont les seuls qui ont fait une primaire ouverte pour désigner leurs têtes de listes au niveau européen.</p> <p>Par ailleurs, les « échanges » de candidat-e-s entre pays se sont déjà faits, par exemple avec Monica Frassoni, candidate en Belgique puis en Italie, ou Daniel Cohn Bendit, qui a enchainé les candidatures entre l'Allemagne et la France.</p> Diem 25 et Génération.s veulent bousculer le paysage politique européen 2018-04-14T09:21:28Z https://www.thenewfederalist.eu/diem-25-et-generation-s-veulent-bousculer-le-paysage-politique-europeen#comment22982 2018-04-14T09:21:28Z <p>Excellent article, clair, précis, sans déformations, c'est rare ! Juste quelques précisions : * On sait bien quel groupe rejoindra En Marche au parlement européen : ce sera ALDE, les plus orthodoxes et décomplexés des ordo-libéraux, ceux même dont la politique a mené l'Europe au bord de la ruine * Pas besoin d'attendre le manifeste du mouvement, il est <a href="https://diem25.org/manifeste-version-longue" rel='nofollow'>consultable ici sur le site diem25.org</a> (formellement, c'est celui du mouvement DiEM25 et devra sans doute être remanié pour devenir celui de l'alliance transnationale).</p> Diem 25 et Génération.s veulent bousculer le paysage politique européen 2018-04-12T07:50:00Z https://www.thenewfederalist.eu/diem-25-et-generation-s-veulent-bousculer-le-paysage-politique-europeen#comment22978 2018-04-12T07:50:00Z <p>@Antoine Les partis européens regroupant des partis nationaux existaient déjà. En revanche, pas de programme commun. Chacun promet monts et merveilles en se présentant nationalement dans son pays, puis fait mine de réaliser au lendemain de l'élection que des composantes d'un même « parti européen » ont vendu nationalement des idées contradictoires, incompatibles. Idem pour les swaps de candidats entre pays proposés par cet arc progressiste : pour leur première candidature, Génération.s et Diem25 étudient déjà quel hack ils pourraient utiliser pour le faire, en attendant l'autorisation de listes transnationales. Alors que ces « partis européens existants » ne semblent jamais avoir eu le courage de tenter. Bref, c'est réellement quelque chose de nouveau !</p> <p>@Elise Effectivement, Volt peut être intéressant, mais est encore à l'état embryonnaire. Ils auraient davantage à gagner, pour l'instant sans doute, à rejoindre l'Appel de Naples, pour éviter de télescoper, et pour se faire une place.</p> Diem 25 et Génération.s veulent bousculer le paysage politique européen 2018-04-11T21:37:00Z https://www.thenewfederalist.eu/diem-25-et-generation-s-veulent-bousculer-le-paysage-politique-europeen#comment22977 2018-04-11T21:37:00Z <p>Bonjour,</p> <p>Vous n'avez pas du tout cité Volt Europa alors qu'il affiche les mêmes ambitions et est en pleine expansion, peut-être aurait-il été utile de le mentionner :) Très bon article par ailleurs, les partis paneuropéens semblent bien être une sérieuse alternative pour les élections européennes à venir.</p> <p>Cordialement.</p> Diem 25 et Génération.s veulent bousculer le paysage politique européen 2018-04-10T14:33:16Z https://www.thenewfederalist.eu/diem-25-et-generation-s-veulent-bousculer-le-paysage-politique-europeen#comment22975 2018-04-10T14:33:16Z <p>En prétendant révolutionner la politique européenne et créer le premier parti pan-européen, Diem25 semble ignorer que de tels partis existent déjà et ont permis de créer des solidarités particulièrement fortes et une solidarité politique que les partis nationaux ne semblent pas prêts à dénouer. En voulant présenter un-e candidat-e commun à la présidence de la Commission européenne, Diem 25 se place en concurrent direct des candidat-e-s de la GUE, du PVE et du PSE. Les Verts français, qui semblaient envisager un alliance avec Génération.s pour les élections européennes, sont beaucoup plus réticents depuis l'appel de Naples car il leur serait inconcevable ne pas soutenir le/la candidat-e du PVE et de ne pas siéger au sein du groupe des Verts au Parlement européen. Il semble qu'EELV préfère prendre le risque de ne pas dépasser les 5% nécessaires à l'élection de député-e-s plutôt que de trahir sa famille politique européenne. EELV semble privilégier sa solidarité européenne à des considérations politiques nationales. L'aventure Diem25 est peut-être en train de révéler que des partis pan-européens existent déjà et sont en réalité beaucoup plus solides qu'on ne le pensait.</p>