Accueil > Cartons Rouges > En Russie, il est désormais dangereux de critiquer le régime

En Russie, il est désormais dangereux de critiquer le régime

Suite à l’adoption récente d’une loi qualifiant d’extrémiste toute critique politique du régime

, par Traduit par Aric Wizenberg, Åsa Gunvén

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

C’était presque passé inaperçu : le Président Vladimir Poutine a, une fois de plus, accru son pouvoir et son étreinte sur la société en Russie, démontrant là une nouvelle fois à quel point la démocratie et les Droits de l’Homme perdent du terrain dans ce pays.

Auteurs

En mettant en place une loi qui classe toute action constituant un danger pour l’Etat comme étant de l’extrémisme, Poutine s’est ainsi débrouillé pour lier les mains des journalistes et des activistes de la société civile qui critiquent le leader russe ou son gouvernement.

Cette loi, entr(ée) en application en octobre (dernier), rendra illégal tout ce qui va de la « calomnie de haut fonctionnaire » à l’« humiliation des valeurs nationales » punies par de longues peines de prison.

La définition vague de ces délits rend possible des interprétations très subjectives et permet donc potentiellement une utilisation sans limite de ces lois à l’encontre de tout type de critique du régime.

Sous cet aspect, cette loi est très similaire à celle qu’à mis en place, à la fin de l’année dernière, l’allié de la Russie, Loukachenko, dans le but de supprimer tout critique du régime dans la période précédant les élections en Biélorussie.

La définition vague de ces délits rend possible des interprétations très subjectives et permet donc potentiellement une utilisation sans limite de ces lois à l’encontre de tout type de critique du régime.

Le fait que Poutine puisse s’en sortir en introduisant cette loi sous le signe de la “lutte contre les activités extrémistes” montre que le déni de liberté et l’irrespect des Droits de l’Homme seront légitimés aussi longtemps qu’ils seront établis comme faisant partie de la « guerre contre le terrorisme ».

La mise en place de cette loi confirme que la Russie, sous Poutine, continue encore de s’éloigner des principes de respect des Droits de l’Homme et de démocratie.

Par exemple, au cours de cette dernière année, Poutine a fermé la dernière chaîne de télévision indépendante et a restreint les droits des ONG.

Clairement, le passé d’agent du KGB de Poutine remonte donc de plus en plus à la surface, cependant les grands leaders mondiaux sont toujours trop réticent à le dire franchement.

Cela nous pousse à nous interroger sur ce qui est prioritaire, l’énergie ou le respect des droits de l’Homme et de la démocratie. Or, pour nous, en tant que « Jeunes Européens Fédéralistes », le respect des Droits de l’Homme et des principes de base de la démocratie sont des choses prioritaires !

Partagez cet article

P.-S.

- Avertissement :

Ce document que nous republions ce jour, à l’occasion du sommet eurorusse du week-end des 25 et 26 novembre prochains, a initialement fait l’objet d’une première publication dans l’édition anglophone de ce webzine, le 13 août dernier.

Un document traduit depuis l’anglais par Arik Wizenberg, adhérent des « Jeunes Européens France », membre des « JE-Sciences Po » de Paris.

L’auteur de cet article - Åsa Gunvén, vice-présidente de la JEF-Europe - a basé celui-ci sur son expérience personnelle à la suite d’une visite à St-Petersbourg, en juillet 2006, et à la suite de discussions avec des militants associatifs locaux.

Si vous avez des questions à propos de ce texte de loi ou à propos de son expérience personnelle en Russie, n’hésitez pas à la contacter.

- Illustration :

Le visuel d’ouverture de cet article est une photographie tirée du site de partage photographique Flickr.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom